Négocier votre tarif sur Freelancy

La négociation est peut-être un art, mais c’est l’une des compétences de la vie courante dont vous pouvez faire bon usage n’importe où, qu’il s’agisse d’organiser une transaction en freelance avec vos clients ou d’acheter un nouveau véhicule ou une nouvelle maison. Et lorsque vous dirigez votre propre entreprise, il est beaucoup plus important de savoir bien le faire.

Établir et discuter votre prix en tant que freelance est une démarche essentielle pour continuer à développer votre réputation de freelance. Vous voudrez peut-être vous assurer que le tarif représente vos nouvelles connaissances et tout ce que vous avez à offrir lorsque vous élargissez vos capacités et acquirez de l’expérience.

Nous reconnaissons qu’il faut y réfléchir et s’y préparer pour déterminer comment et quand négocier votre prix. Voici quelques conseils d’autres freelances dont nous avons entendu parler et qui les ont fait devenir des maîtres-négociateurs.

1) Restez éligible et optimiste

La diplomatie va loin. Soyez positif, démontrez vos compétences et votre expertise, indiquez ce qui fait de vous le meilleur auto-entrepreneur et partagez votre passion pour le travail avec le client. Lorsque toutes les parties sont satisfaites du résultat, les discussions sont efficaces. 

2) Négociez par caméra

Avant de commencer à travailler en freelance, il est toujours préférable de s’entretenir en face à face par vidéo. Cela vous offre également la possibilité d’avoir une conversation en temps réel sur les détails du prix et du contrat. Vous devez tenir compte de l’attitude, du langage corporel et du ton de voix de votre client, et adapter votre réponse en conséquence.

3) Préparez-vous

Ce n’est pas une bonne idée quand il s’agit de négocier avec les mains vides. Faites vos devoirs, étudiez le client et préparez à l’avance ce que vous voulez dire. Pour savoir ce que vous allez dire, essayez de faire une simulation d’entretien avec un ami, afin de vous sentir préparé et rassuré.

4) Promouvoir le poste

Vous ne pouvez pas dire que vous voulez être mieux payé que les autres auto-entrepreneurs juste comme ça. Vous devez avoir un bon argument pour le prouver. Par exemple, après avoir exploré le secteur des freelances, vous pourriez dire que votre taux est conforme à la demande du marché sur Freelancy. Si cela se produit, une autre tactique pourrait consister à suggérer que le coût est conforme au niveau d’expérience et au niveau de valeur que le client demande.

5) Mentionnez vos exigences en matière de compétences  

En plus de comprendre quels sont les talents que vous portez à la table, vous devez même communiquer sur la façon dont vos compétences sont demandées. Si c’est le cas, vous pourriez dire que vous avez regardé autour de vous et découvert que vous avez beaucoup de travail et qu’il n’y a pas beaucoup de freelances avec les compétences que vous avez sur le marché. Conformément aux forces du marché, les talents qui sont peu nombreux mais très demandés ont un coût plus élevé.

6) Devenir un auditeur compétent

Les négociations sont à double sens, et il s’agit autant d’écouter que de communiquer. Au lieu de penser uniquement à ce que vous allez dire ensuite, écoutez vraiment votre client et essayez de prendre en compte son point de vue.

7) Négocier les éléments supplémentaires de l’accord

La première chose que vous pensez de la négociation pourrait être votre taux, mais il y a d’autres facettes d’un accord qui peuvent être débattues. Par exemple, une redevance immédiate pour une courte période de traitement peut être négociable, selon l’entreprise. Vous voudrez quand même que le délai soit discuté ; il y a peut-être moyen de le modifier. C’est à ce moment qu’il faut écouter. Vous pouvez vous renseigner, mais il se peut que votre client ne soit pas d’accord avec certains points. Faites attention à ne pas trop insister.

8) Pour les clients actuels, trouvez le bon délai

S’il peut sembler difficile d’augmenter les prix pour un client actuel, cela peut être plus facile que vous ne le pensez. Plus longtemps vous développerez une amitié avec eux, plus vous deviendrez potentiellement important pour un client. Lorsque vous aurez atteint un certain seuil ou que vous aurez six mois ou un an après votre premier “mariage”, pensez à aborder le sujet.

Votre prix représente pour les clients potentiels l’efficacité de votre entreprise et est un signal de l’importance que vous ajoutez à leur initiative. Mettez ces conseils de négociation à profit et vous serez bien préparé à développer votre entreprise et vos ventes sur Freelancy.

Partager cet article

More To Explore

Vous êtes freelance ?

Vivez le freelancing tel que vous l'imaginiez